Qu’est ce qu’un ioniseur ?

Qu’est ce qu’un ioniseur ?

Le marché de la qualité de l’air propose de nombreuses solutions pour purifier l’air intérieur de votre habitation.

Si vous voulez investir dans un purificateur d’air mais que vous hésitez entre un système de filtration complet ou un simple ioniseur, cet article peut vous aider à y voir plus clair !

Comment fonctionne un ioniseur ?

Les ions négatifs : un phénomène naturel

Ces anions sont présents dans la nature notamment à la montagne, dans une forêt, près d’une rivière, d’un torrent ou au bord de mer. Les effets bénéfiques des ions négatifs sur le bien-être sont universellement reconnus. Les ions négatifs nous dynamisent et nous apaisent.

L’ionisation permet d’améliorer la qualité de l’air que nous respirons. Pour cela, un ioniseur va générer une grande quantité d’ions négatifs. Ces anions, qui sont chargés négativement, vont être attirés chimiquement par les particules de pollution qui sont, elles, chargées positivement. Cette action va alourdir peu à peu les particules et les plaquer au sol.

Un ioniseur aura les mêmes objectifs que tout autre purificateur d’air, c’est à dire dans l’obtention d’un air assaini et sain pour tous les occupants d’une maison.

Et pourtant, leurs fonctionnements diffèrent dans la mesure où un ioniseur procède en libérant des ions négatifs dans une pièce. Ceux-ci entrent par la suite en contact avec les particules polluantes de charges positives, et tombent alors directement par terre.

Cette neutralisation génère rapidement un air léger, agréable à respirer et même désodorisé. Pour finaliser l’action, il ne vous restera plus qu’à user d’un aspirateur pour récupérer les éléments indésirables mis à terre.

Pour comprendre à quoi sert un ioniseur d’air, il est important de savoir ce que sont les ions négatifs. Notre air ambiant est composé de particules neutres, d’ions positifs et d’ions négatifs.

Les ions positifs sont, contrairement à ce que l’on pourrait penser, négatifs pour notre santé. Ils sont émis par les pollutions électro-magnétiques (appareils électroménagers, télévisions, ordinateurs…) ou les polluants chimiques (COV…) et tendent malheureusement à être plus nombreux que les ions négatifs dans nos habitations. Une concentration trop importante d’ions positifs dans l’air a tendance à nous donner un sentiment de stress, de fatigue, de tension. Pour exemple, avant un orage, l’atmosphère est chargée d’ions négatifs, et c’est ce qui expliquerait le malaise que la plupart d’entre nous ressentons alors.

A contrario, les ions négatifs nous aident à nous sentir bien. Pour exemple, les bords de mer, les forêts, les approches de cascades, sont des lieux riches en ions négatifs, ce qui expliquerait que l’on s’y sente comme rechargés en énergie.

Vous l’avez compris, il est donc important de rechercher la présence d’ions négatifs dans notre environnement.

A quoi sert un ioniseur d’air : pollution ou bien-être ?

Si le fait d’enrichir notre air intérieur en ions négatifs est bon pour notre bien-être, c’est aussi une très bonne manière de lutter contre la pollution.

En effet, les particules polluantes sont très réactives aux ions négatifs. Lorsqu’une grande quantité d’ions négatifs est émise dans une volume d’air, les particules chargées positivement vont s’y agglomérer et être neutralisées. Les ions négatifs vont alors transformer les composants chimiques des polluants pour leur permettre de se dégrader en C02 qui sera facilement éliminé.

Par ailleurs, la charge négative alors présente dans l’environnement permettra d’empêcher les échanges entre virus et bactéries et l’air ambiant, ce qui neutralise également ce type de polluants.

L’ensemble des polluants ainsi neutralisés par les molécules d’ions négatifs va retomber à terre sous l’effet de la charge. Ils seront ensuite faciles à nettoyer par le ménage quotidien.

Pourquoi un simple ioniseur ne suffit pas ?

Bien qu’un ioniseur ait une action réelle, son efficacité est néanmoins limitée.

Effectivement, avec cette technologie la pollution n’est ni détruite, ni absorbée par des filtres elle est simplement plaquée au sol. Un système de filtration sera donc complémentaire et vous apportera un confort et un bien-être incomparable au quotidien.

Le principe des purificateurs d’air qui allient filtres et ioniseurs est simple :

  • Le système d’ionisation va alourdir les particules et les plaquer au sol mais il ne permet pas de les éliminer.
  • Le système de purification par filtres (HEPA/ULPA, charbon) va, quant à lui, capturer les particules ainsi que les gaz pour les éliminer de l’air intérieur.

Choisir un purificateur intégrant un système de filtration et un système d’ionisation c’est opter pour une solution performante et efficace qui vous accompagnera au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *