Le purificateur d’air et le Covid-19

Le purificateur d’air et le Covid-19

Le purificateur d’air et le Covid-19

Le purificateur d’air : quelle efficacité contre le Covid-19 ?

Lorsqu’ils sont utilisés correctement, les purificateurs d’air peuvent contribuer à réduire les contaminants atmosphériques, y compris les virus, dans une maison, un bureau et tout autre espace confiné. Si l’appareil ne peut suffire à lui seul à vous protéger du Covid-19, il peut vous apporter une aide substantielle lorsqu’il est couplé avec les bonnes pratiques recommandées par le ministère de la Santé pour protéger votre foyer.

Le purificateur d’air, une aide précieuse dans les espaces confinés

L’acquisition d’un bon purificateur d’air pour la maison est une bonne idée, quelles que soient les circonstances, car il vous aidera à vous débarrasser des allergènes et des polluants intérieurs comme les vapeurs des produits de cuisson et de nettoyage, la fumée de la cigarette et autres substances chimiques qui entament la qualité de l’air que vous respirez. La pandémie du Covid-19 va augmenter le temps que nous passons dans nos domiciles, même si déconfinement est enclenché.

Si les purificateurs d’air ne sauraient prétendre à vous protéger du Covid-19 à eux seuls, ils peuvent être très utiles, voire faire la différence, si un membre de votre famille (ou un collaborateur) est porteur du virus. Il en va de même pour les travailleurs de santé qui peuvent inclure le rafraîchisseur d’air dans leur routine de précaution.

Notre compréhension du mode de propagation du coronavirus évolue, mais nous pensons aujourd’hui qu’il se déplace surtout par le biais de gouttelettes expulsées du corps par la toux et la respiration. Si la plupart de ces gouttelettes tombent rapidement au sol, certaines recherches suggèrent que les plus petites particules peuvent rester plus longtemps dans l’air, en suspension. Si vous vivez avec un travailleur de la santé ou une personne porteuse du Covid-19, et en attendant de faire l’acquisition de votre purificateur d’air, nous vous conseillons d’ouvrir les fenêtres de votre maison pour laisser entrer frais qui contribuera à diluer les contaminants intérieurs, y compris les particules virales.

Le purificateur a déjà fait ses preuves contre le virus du SRAS

Nous vous conseillons de choisir un purificateur d’air à haute efficacité contre les particules (avec un filtre HEPA). Vous en retrouverez ici : https://www.savoir-avant-achat.com/purificateur-air/. « Nous n’avons pas encore de preuve directe que la filtration fonctionne pour réduire la transmission du nouveau coronavirus », explique Jeffrey Siegel, expert de la qualité de l’air intérieur et professeur de génie civil à l’université de Toronto, spécialisé dans les particules en suspension dans l’air. « Mais nous pouvons déduire des choses de ce que nous savons pour des virus similaires, comme le SRAS ». Il y a des raisons de penser que les purificateurs d’air pourraient être utiles dans certaines situations.

En 2003, lors de l’épidémie du SRAS, la Hong Kong Hospital Authority a recommandé aux hôpitaux d’utiliser des purificateurs d’air portables avec des filtres HEPA pour aider à réduire la transmission aux travailleurs de la santé si des salles d’isolement n’étaient pas disponibles. Aux États-Unis, le CDC a également recommandé l’utilisation de purificateurs HEPA pour aider à réduire les concentrations du virus du SRAS dans l’air lorsque des chambres d’hôpital correctement ventilées n’étaient pas disponibles.

Des recherches récentes publiées dans le Journal of Infectious Diseases et en cours d’examen à la BMC Infectious Diseases suggèrent que la filtration de l’air peut réduire le risque de transmission de la rougeole et de la grippe. En théorie, si un purificateur d’air élimine les virus de l’air, il réduit les concentrations virales dans la pièce et réduit ainsi le risque de contamination. Il y a donc une raison légitime de penser que les purificateurs d’air pourraient contribuer à réduire la transmission du Covid-19.

Comment un purificateur d’air pourrait capturer le coronavirus ?

Les filtres HEPA sont très efficaces, puisqu’ils capturent 99,97 % des particules qui ont un diamètre de plus de 0,3 micron. Le nouveau coronavirus fait 0,125 micron, mais les gouttelettes dans lesquelles il se déplace, lorsque nous parlons, toussons ou respirons, sont plus grosses, avec environ 1 micron. C’est une taille facilement captée par les filtres HEPA. Les filtres HEPA sont très efficaces pour capturer les particules de la taille d’un coronavirus, mais les particules doivent d’abord se déplacer physiquement vers le filtre.

Cela signifie qu’un purificateur d’air doit être capable d’aspirer en permanence suffisamment d’air pour réduire la quantité de particules virales en suspension. Plus vite un purificateur d’air peut faire passer l’air à travers le filtre, plus il a de chances d’attraper les particules virales. Vous pouvez voir à quelle vitesse un purificateur d’air nettoie l’air ambiant en vous renseignant sur son débit « CADR ». Le CADR reflète, en centimètres par minute, le volume d’air propre qu’un purificateur d’air produit à sa vitesse maximale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *