Mila, le purificateur d’air connecté intelligent (et beau).

Mila, le purificateur d’air connecté intelligent (et beau).

Le purificateur d’air connecté Mila imite la simplicité des smart thermostats pour débarrasser votre intérieur de toute particule en suspension néfaste.

La pollution de l’air demeure actuellement une des problématiques majeures de la vie citadine. Le succès ces dernières années des purificateurs d’air connectés comme le Molekule dénote l’envie des consommateurs de mieux respirer. Présentation de Mila, un nouveau modèle disponible sur Kickstarter.

Mila, un purificateur d’air inspiré par la Nasa

Mila dispose d’un système de contrôle conçu selon le design des purificateurs d’air trouvés des navettes spatiales et des fusées. L’appareil utilise ainsi des algorithmes prenant en compte les propriétés physiques de l’air et de son traitement via deux filtres (HEPA et carbone).

À cela, ils combinent les données issues de 8 capteurs différents. Parmi ces derniers, Mila embarque un détecteur de monoxyde de carbone, une première pour un purificateur d’air. Autre innovation, le modèle peut repérer la présence d’un occupant dans la pièce. Il peut donc réduire son activité quand vous êtes dans le salon pour ne pas vous déranger.

À part cela, il analyse également l’humidité et la température de l’air. Dès qu’il y a un risque de moisissure, l’engin peut donc vous avertir. On retrouve aussi des capteurs de particules, de composés organiques volatils et de dioxyde de carbone plus conventionnels. Enfin, les fabricants de Mila annoncent un capteur de pression différentielle, mais sa fonction reste secrète pour le moment.

Un design exécuté d’une main de maître

Pour sûr, Mila est un purificateur d’air qu’on ne va pas cacher au fond de la pièce. De fait, il ressemble à un tabouret avec ses 4 petits pieds en bois. Mais l’appareil n’est pas seulement un triomphe esthétique, mais aussi un objet en tout point pratique.

Cela commence par la présence d’un écran sur le dessus, comme sur le HomePod d’Apple. Cette dalle arrondie permet de lire rapidement des informations importantes sur l’état de l’air. Pour accéder à des données plus poussées, il faudra se tourner vers l’appli mobile connectée au Mila.

Contrairement à ce qui se fait d’habitude, l’utilisateur n’est pas assailli par les chiffres en regardant son smartphone. Continuant sur leur promesse d’un purificateur d’air facile à utiliser, les concepteurs du Mila ont développé une app qui ne montre que l’essentiel. Si cela risque de frustrer les accros au big data, pour une personne normale, il s’agit sans doute de la meilleure façon de comprendre les analyses de l’appareil.

Mila, un purificateur d’air intelligent et pas cher

Grâce à toutes ses innovations, le purificateur d’air Mila affiche un score CARD de 411 m3/h. Pour rappel, le CARD ou Clean Air Delivery Rate indique le volume d’air débarrassé de toutes particules d’une certaine taille par heure. Avec 411, Mila devance des poids lourds comme Molekule ou Dyson.

En plus de battre ses rivaux sur l’efficacité, Mila continue son offensive au niveau des tarifs avec un prix de 249 dollars, moitié moins que le Pure Cool Link de Dyson. Pour l’instant, il faudra commander l’appareil sur Kickstarter où plus de 1 500 personnes ont déjà soutenu le projet pour un total excédant 490 000 dollars.

À sa sortie, l’engin coûtera 300 dollars. Les premières livraisons sont prévues pour février 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *