Nos conseils pour accueillir bébé sans nuire à sa santé (et à l'environnement)

Nos conseils pour accueillir bébé sans nuire à sa santé (et à l’environnement)

Nos conseils pour accueillir bébé sans nuire à sa santé (et à l’environnement)

Cet heureux évènement qu’est la naissance d’un enfant a tout de même un impact sur l’environnement. Produits, vêtements, équipements, etc. Comment faire les bons choix pour préserver la santé de bébé et la planète ?

L’arrivée d’un nouveau-né est source de bonheur, mais aussi de grands bouleversements ! Une nouvelle chambre à aménager, des équipements à choisir pour préparer sa venue, de tout petits vêtements pour le garder au chaud… Autant de sources de questions pour les nouveaux parents : à quoi faire attention ? Quels sont les bons choix à faire pour l’habiller ? Le laver ? Mais aussi, quels équipements choisir pour respecter l’environnement ? Face à toutes ces questions, L’ADEME vient de publier le guide « Bienvenue Bébé ! » qui rappelle les enjeux environnementaux liés à l’arrivée d’un bébé, et les solutions pour les réduire. Voici quelques-uns de leurs meilleurs conseils.

Avant et après la naissance : prenez garde aux polluants cachés

À partir du moment où vous êtes enceinte, faites d’ores et déjà attention aux polluants présents dans votre intérieur. Ainsi, évitez autant que possible les produits parfumés tels que les bougies, les bâtons d’encens ou même les produits ménagers parfumés. Et lorsque viendra le moment de décorer la chambre de votre futur enfant, optez plutôt pour des peintures et parquets émettant le moins possible de composés organiques polluants dans l’air. Mieux encore : déléguez ces travaux au futur papa, qui se fera une joie de pouvoir participer concrètement à la venue de bébé.

Autant que possible, terminez les travaux 1 à 2 mois avant la date prévue d’accouchement. Les émanations auront ainsi le temps de se dissiper avant le grand jour, d’autant plus que vous prendrez soin d’aérer très régulièrement la pièce. Et tant qu’à faire quelques travaux, pensez aussi à vérifier le système de ventilation. Dans toutes les pièces, mais surtout dans la chambre d’un nouveau-né, l’air doit être renouvelé constamment pour éviter les moisissures et les problèmes respiratoires que ces dernières peuvent provoquer.

Les bons conseils pour un environnement le plus sain possible

De manière générale, vous savez très certainement que le fait d’aérer son logement est indispensable. Été comme hiver, 10 minutes minimum fenêtres ouvertes dans chaque pièce afin de renouveler l’air est un strict minimum à appliquer. Cette aération régulière permet d’éviter la prolifération de microbes, de spores, mais aussi l’accumulation de particules fines dans votre intérieur. Pour les poumons tout neufs de votre enfant, pensez tout particulièrement à aérer sa chambre, entre deux siestes par exemple.

Enfin, ne chauffez pas trop la pièce où il dort. Dix-neuf degrés maximum, sinon bébé risque de ne pas bien dormir. Si l’air est sec (notamment si vous chauffez avec un chauffage électrique), mettez alors en place un humidificateur d’air. Celui-ci évitera l’irritation des bronches due à un air trop sec. Pour la literie, préférez les draps et couvertures en coton biologique, exempts de toute trace de produit chimique.

À vous de jouer maintenant : vous avez toutes les cartes en main avec ce guide pour accueillir ce nouveau membre de la famille dans les meilleures conditions !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *