Pourquoi acheter un humidificateur ?

Pourquoi acheter un humidificateur ?

Il fait froid. Vous fermez les fenêtres et allumez le chauffage. Mauvaise pioche. Certes, vous n’avez plus froid, mais votre peau devient sèche, vos lèvres sont gercées et vous avez mal à la gorge, sans parler des yeux secs et des sinusites…

Humidifier l’air ambiant augmente le bien-être et profite à la santé en améliorant la qualité de l’air. Un air trop sec porte atteinte aux voies respiratoires, et l’air de nos maisons est souvent trop sec à cause du chauffage ou de la climatisation. L’humidification de l’air chez soi à l’aide d’un appareil dédié est-elle alors une lubie ou une vraie nécessité ?

Pourquoi humidifier l’air chez soi ?

Pour la santé à moyen terme, il est nécessaire d’humidifier l’air chez soi ou au travail. Si celui-ci est trop sec, les infections et les refroidissements vont rapidement s’installer. Nombreuses sont les conséquences d’un air trop sec : inconfort respiratoire, sensation de bouche sèche et soif permanente, peau anormalement sèche, fatigue, maux de têtes… Humidifier l’air chez soi, c’est se protéger au quotidien car l’hygrométrie relative de  l’air d’une pièce devrait  toujours être comprise entre 40% et 60%. A l’inverse, un air trop humide favorise le développement de moisissures, de mousse et autres champignons. Il est donc important de choisir un appareil qui mesure en temps réel l’humidité de la pièce et qui s’arrête tout seul, une fois que le niveau d’hygrométrie souhaité est atteint.

Pourquoi acheter un humidificateur ?

Acheter un humidificateur d’air peut être particulièrement recommandé notamment si vous avez des enfants en bas âge. Il a en effet été prouvé que le taux d’humidité de leur chambre pouvait avoir un réel impact sur leur santé.

Ainsi, investir dans un humidificateur d’air vous permettra de leur offrir un air idéalement humidifié. Vos enfants présenteront un risque plus faible d’être assujettis aux rhumes, à l’asthme ou encore à de nombreuses autres maladies respiratoires.

Humidificateur d’air et Santé

Votre santé est mise à mal dans une atmosphère trop sèche. Le premier effet observé est la déshydratation. Bien-sûr vous pouvez boire des litres d’eau pour compenser, mais vous conviendrez que ce n’est pas très pratique ! La sécheresse cutanée est un fléau pour l’élasticité de votre peau : oui, vous êtes bien au chaud, mais votre peau se desquame, tire, et vous ressemblez à votre arrière-grand-tante ! De plus, vos yeux sont irrités, votre nez coule et vous avez mal à la tête ! Pour remédier à ces problèmes, le mieux est d’opter pour plusieurs humidificateurs que vous placerez dans les pièces que vous occupez le plus souvent : chambre, salon, bureau.

Et vos bambins dans tout ça ? Eux aussi ont droit à un environnement plus sain ! Le choix d’un humidificateur pour les enfants en bas âge est souvent un dilemme : soit vous optez pour un appareil à vapeur froide et le problème de la prolifération des bactéries se pose, si l’appareil n’est pas vidé systématiquement après chaque usage et correctement nettoyé ; soit vous préférez un humidificateur à vapeur chaude et vous devez faire face aux risques de brûlures…Rassurez-vous, les fabricants d’humidificateurs ont pensé à tout !

Sachez que le système le plus approprié pour les enfants est la vapeur chaude pour des raisons hygiéniques (pas de bactéries) et de gain de temps (finie la corvée du nettoyage fréquent de l’appareil) En effet, l’élément chauffant des humidificateurs à vapeur chaude nouvelle génération est caché à l’intérieur de l’appareil pour plus de sécurité. Le système d’ouverture est protégé par divers onglets difficiles à déjouer même par le plus perspicace des bambins ! Veillez simplement à rendre inaccessible le cordon d’alimentation de l’appareil.

Humidificateurs d’air et allergies

Selon une étude datant de 2009, près de 20% de la population française est affectée par des allergies. La plupart de ces allergènes sont aériens et sont issus de substances que l’on retrouve très souvent dans les intérieurs chauds et secs, comme les acariens… C’est un peu angoissant, surtout si vous passez la plupart de vos journées en intérieur (bureau, maison). Vous vous demandez sûrement en quoi un humidificateur d’air peut être utile en cas d’allergies ? Tout simplement en aidant à garder les parois nasales humides et, de ce fait, en facilitant la respiration. Garder les voies nasales humides est particulièrement important pendant l’hiver lorsque la température baisse. Des fosses nasales sèches favorisent les allergies et les irritations. Plus facile à dire qu’à faire, car c’est un cercle vicieux : la température baisse, vous augmentez le thermostat de votre chauffage, vous réduisez donc l’humidité naturelle de l’air de votre logement et de votre nez…A vous allergies, problèmes respiratoires et rendez-vous chez le médecin ! Au plus fort de l’hiver, n’hésitez pas à coupler l’utilisation d’un humidificateur d’air avec un purificateur d’air.

Les humidificateurs équipés d’un hygromètre permettent de contrôler efficacement le taux d’humidité d’une pièce. Vous pourrez ainsi choisir l’endroit où son utilisation est la plus adaptée.

Le prix d’un humidificateur ?

Le prix de votre humidificateur d’air dépendra du type de produit acheté, des options disponibles, de la superficie d’humidification…

Un humidificateur d’entrée de gamme est vendu autour de 20 €. Il propose les fonctions essentielles attendues pour un humidificateur.

Les humidificateurs pour gros volume sont vendus au prix de 150 € en moyenne. Vous trouverez cependant des prix très variables en fonction de la capacité du réservoir.

Comment utiliser un humidificateur?

L’utilisation d’un humidificateur d’air est particulièrement simple. En effet, il vous suffira de remplir le réservoir de votre appareil avant de le branche et de le mettre en route.

Vous pourrez également régler le taux d’humidité souhaité ou encore verser quelques gouttes d’huile essentielle dans votre humidificateur.

Attention à entretenir correctement votre appareil afin que la vapeur rejetée par ce dernier ne contienne pas de mauvaises bactéries.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *