Comment choisir son humidificateur d’air ?

Comment choisir son humidificateur d’air ?

Comme vous avez pu le lire dans notre article sur les différents types d’humidificateurs d’air, il existe plusieurs technologies disponibles sur le marché.

Pour vous aider à faire le bon choix d’humidificateur d’air, suivez nos conseils :

Humidificateurs à vapeur froide vs humidificateurs à vapeur chaude

Voici les avantages dont vous bénéficierez de même que les inconvénients auxquels vous allez devoir faire face si vous optez pour l’un ou l’autre de ces humidificateurs.

Les avantages des humidificateurs à vapeur froide

Comme ils ne comportent aucun élément chauffant, les modèles à vapeur froide consomment moins d’électricité. Ils sont les plus recommandés si vous avez des enfants car il n’y a pas les risques de brûlures associés aux modèles à vapeur chaude. L’absence d’élément chauffant fait aussi qu’ils sont moins chers. Vous économisez donc sur le coût d’achat et le coût de fonctionnement, d’autant plus qu’ils couvrent plus de surface par heure que les humidificateurs à vapeur chaude.

Enfin, les spécialistes recommandent les humidificateurs à vapeur froide pour traiter les symptômes du croup chez les enfants en bas âge.

Les inconvénients des humidificateurs à vapeur froide

Sans l’élément chauffant, il n’y a aucun moyen d’empêcher les bactéries et moisissures de se développer à l’intérieur du réservoir d’eau de même qu’au niveau du filtre à mèche dans le cas des modèles par évaporation. C’est le gros problème auquel il faudra faire face si l’humidificateur n’est pas nettoyé correctement. Les humidificateurs à vapeur froide par évaporation sont aussi les plus bruyants du marché, ce qui peut être contraignants pour les personnes ayant le sommeil léger. Enfin, en optant toujours pour un modèle par évaporation, il faudra aussi remplacer très régulièrement le filtre à mèche : tous les mois ou tous les deux mois selon la qualité de l’eau et la fréquence d’utilisation de l’humidificateur.

Les avantages des humidificateurs à vapeur chaude

Les médecins ont tendance à recommander les modèles à vapeur chaude car celle-ci permet de faciliter la respiration. L’appareil chauffe aussi l’eau du réservoir, ce qui va à coup sûr débarrasser l’humidité diffusée de toutes sortes de virus, germes et moisissures aéroportées. La vapeur chaude est particulièrement agréable en période d’épidémie de grippe hivernale en permettant de dégager les voies respiratoires plus facilement. Opérant avec moins de bruit, les humidificateurs à vapeur chaude ont tendance à réchauffer l’air, réduisant alors vos besoins en chauffage durant les mois d’hiver.

Les inconvénients des humidificateurs à vapeur chaude

Le plus gros désavantage de ce type d’humidificateur est bien sûr le coût supplémentaire en électricité causé par l’élément chauffant intégré. Les humidificateurs à vapeur chaude sont également plus chers. Quand l’eau contenue dans le réservoir de l’humidificateur atteint la température d’ébullition de l’eau, cela augmente les risques d’accidents surtout si on a de jeunes enfants. Et même les adultes sont en danger si l’eau se déverse hors du réservoir.

Quelles sont les caractéristiques d’un bon humidificateur ?

Simplicité d’utilisation

Un bon humidificateur doit avant tout être facile à utiliser. Recherchez des appareils avec les boutons et panneau de contrôle doivent être faciles à déchiffrer et à actionner ainsi qu’un affichage bien visible. Même chose au niveau du remplacement de l’eau : le réservoir doit être facile à sortir et à remettre en place. Et si vous optez pour un modèle à vapeur froide par évaporation, la mèche absorbante doit être simple et pas trop cher à remplacer.

Nettoyage facile

Les humidificateurs sont des dispositifs nécessitant en général peu d’entretien. L’entretien régulier de ces appareils consistent généralement au nettoyage du réservoir d’eau pour éviter que les moisissures et bactéries ne se développent pas à l’intérieur et finissent par circuler dans votre environnement. Tous les jours, videz, rincez et séchez le réservoir d’eau. Chaque semaine, nettoyez tout résidu avec du vinaigre et désinfectez à l’eau de Javel si nécessaire et en suivant les instructions du fabricant. N’oubliez pas cette étape avant de ranger votre humidificateur et avant de le réutiliser à la saison suivante.

Hygrostat intégré

Des modèles plus avancés d’humidificateurs intègrent un hygrostat qui éteint automatiquement l’appareil une fois le niveau d’humidité prédéfini est atteint. Les appareils sans hygrostat ont tendance à libérer beaucoup trop d’humidité que nécessaire ce qui va causer une condensation de l’air, l’effet inverse de celui recherché avec l’humidificateur. Si l’humidificateur que vous voulez acheter n’a pas d’hygrostat intégré, pensez à en acheter un à part pour surveiller en permanence le niveau d’humidité.

Minuteur intégré

Certains humidificateurs embarquent un minuteur pour les allumer et les éteindre automatiquement à un moment donné. C’est une fonctionnalité vraiment pratique mais qui présente un gros inconvénient : l’eau qui reste dans le réservoir pendant plusieurs heures pourrait développer des microbes. J’insiste donc fortement à ne négliger aucune étape du nettoyage de votre humidificateur.

Niveau sonore bas

Comme c’est le cas de nombreux appareils de traitement de l’air en particulier et les appareils mécaniques en général, certains humidificateurs peuvent faire plus de bruit que d’autres. Pour une utilisation dans des zones sensibles au bruit (bureau, chambre à coucher, …) un humidificateur à ultrasons est la plus recommandée.

Comment choisir un bon humidificateur ?

Puissance de l’appareil

Si vous souhaitez avoir des conseils pour acheter un bon humidificateur, vous devez vous intéresser en premier lieu à la puissance de l’appareil. Comme l’humidificateur est destiné à donner un peu plus d’humidité dans une pièce où l’atmosphère s’est desséchée par les appareils de chauffage, plus celle-ci est vaste, plus l’humidificateur a besoin de puissance afin de remplir correctement son rôle.

En effet, l’idéal en ce qui concerne le niveau d’humidité dans une pièce est de 30 à 50 %. Or, il arrive qu’il baisse jusqu’à 10 % en hiver lorsque vous devez utiliser le chauffage au maximum. Si votre salon est assez vaste, vous devez choisir un humidificateur assez puissant pour offrir un niveau d’humidité uniforme dans toute la pièce. A titre d’exemple, une puissance de 385 W est appropriée pour un local de 25 m².

Certains modèles sont dotés de boutons pour choisir la puissance d’humidification selon les besoins de chacun. Ainsi, si vous utilisez l’appareil dans le salon puis dans votre chambre à coucher, d’une simple pression, votre humidificateur s’adapte à la taille de la pièce. Il est même possible d’ajouter quelques gouttes d’huile essentielle dans l’eau que vous utilisez pour humidifier l’atmosphère, afin de parfumer agréablement la pièce. La taille de la pièce que vous souhaitez humidifier influencera votre choix d’humidificateur d’air. Dans la mesure où la plupart des modèles permettent d’humidifier une pièce de 20m2 au minimum, vous pourrez choisir celui fait pour vous très facilement.

L’autonomie de l’humidificateur

Pour éviter de devoir remplir notre appareil trop souvent, on appréciera qu’il dispose d’un réservoir assez important. On trouve réellement des humidificateurs de toutes les tailles, de 500 millilitres jusqu’à 5 litres. Bien évidemment, plus le réservoir est important et plus l’appareil est volumineux, ce qui a une influence sur le design et la place qu’il va prendre dans la pièce.

Cependant, ce n’est pas toujours parce qu’un humidificateur à une grande contenance, qu’il va offrir une plus grande autonomie. Certains modèles sont plus gourmands que d’autres. Tout va dépendre du niveau d’humidité souhaité et de la puissance sollicitée. Quoi qu’il en soit, selon les appareils et le niveau d’humidification choisi, on aura droit entre 1 heure et 30 heures d’utilisation environ. Généralement, l’humidificateur s’éteindra tout seul lorsqu’il n’aura plus assez d’eau pour fonctionner.

Si votre souci est de savoir comment acheter un humidificateur d’un meilleur rapport qualité-prix, vous devez également vous pencher sur le deuxième critère de choix de notre comparateur de prix. Il s’agit de l’autonomie de l’humidificateur. En effet, il est indispensable que votre appareil dispose d’une grande autonomie pour une efficacité maximale. Vous trouverez différents modèles avec des autonomies variables, allant d’une heure à dix-neuf heures. Plus cette autonomie est importante, plus longtemps vous disposerez d’une atmosphère rafraîchie dans la maison.

Il convient de souligner que cette autonomie est tributaire de la capacité du réservoir d’eau destiné à être pulvérisée dans la pièce. Les plus petits peuvent contenir 500 ml d’eau, les moyens peuvent recueillir 1,8 litre, tandis que les grands sont capables de conserver 2,5 litres.

Le design de l’appareil

Optez pour l’appareil dont le design s’harmonise le plus avec la décoration de la pièce où il sera le plus utilisé. Certains modèles adoptent une forme arrondie, tandis que d’autres s’apparentent à une machine à café. Les couleurs varient également selon le constructeur. Si votre appareil pourra être utilisé dans les différentes pièces de la maison, veillez à ce que son design soit passe-partout, pour s’adapter au style de décoration de la pièce où il est installé.

C’est seulement après avoir examiné tous ces critères que vous pourrez vous demander : «où acheter un nouvel humidificateur » ? Vous trouverez différents modèles qui répondent à vos besoins spécifiques et à vos goûts dans de nombreux magasins et boutiques d’appareils en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *