Comment fonctionne un déshumidificateur d’air ?

Comment fonctionne un déshumidificateur d’air ?

Un humidificateur d’air est un appareil destiné à augmenter le pourcentage d’humidité dans l’air. Il favorise ainsi un environnement sain, avec moins de bactéries.

Comment fonctionne un déshumidificateur d’air ?

Cela peut varier d’un modèle de déshumidificateur à l’autre mais généralement, le principe de base reste le même.

Etape 1 : L’appareil aspire l’air humide de l’intérieur où il se trouve

Etape 2 : L’air passe dans un filtre pour être débarrassé de la poussière ou autres impuretés qu’il peut contenir

Etape 3 : L’air humide débarrassé de ses impuretés passe ensuite dans un évaporateur dont la température est très basse. A basse température l’air ne peut plus retenir l’humidité (la vapeur d’eau), celle-ci se condense et devient liquide. Le liquide est récolté dans un réservoir.

Etape 4 : L’air purifié et asséché ressort du déshumidificateur à une température identique du moment où il a été aspiré.

Les absorbeurs d’humidité

Bien qu’ils ne soient pas en mesure d’éliminer l’humidité déjà présente à l’intérieur de votre logement ni même les moisissures déjà installées, ce type de déshumidificateur est très approprié pour vous prémunir des effets de l’humidité dans les pièces qui en dégagent le plus. Ils fonctionnent grâce à des tablettes ou sels minéraux qui recueillent l’humidité de l’air qu’ils transforment par la suite en liquide.
L’absorbeur d’humidité est également équipé d’un collecteur d’eau dont la taille ne dépasse généralement pas le litre. C’est pour cette raison qu’il est généralement recommandé pour les espaces clos ou les petites surfaces difficiles à aérer. Nous insistons encore sur le fait qu’il est adapté pour prévenir l’humidité, et non la guérir.

Les déshumidificateurs électriques

Ils sont les plus appropriés pour résoudre vos tracas d’humidité, bien qu’ils soient assez onéreux. Ils sont, en effet, très efficaces pour assécher l’air et réparer vos murs et plafonds abîmés. Les déshumidificateurs électriques sont la plupart du temps dotés d’un système de condensation identique à celui qui fait fonctionner les frigidaires. Leur puissance a toutefois l’inconvénient de les rendre assez bruyants.
Contrairement à ce que d’aucuns peuvent penser, ils ne consomment pas beaucoup d’espace et ne vont pas dénaturer votre intérieur. On retrouve de nos jours des déshumidificateurs électriques compacts et esthétiques, afin de satisfaire toutes les envies. Ils sont également moins énergivores et proposent de nombreuses fonctionnalités intelligentes qui leur empêchent de fonctionner en continu, sauf si vous en décidez autrement.

Les mini-déshumidificateurs

Ils jouissent d’une excellente réputation ces dernières années, car ils sont simples à utiliser et facilement transportables. Les petits déshumidificateurs ont un format portable qui les empêche d’être puissants en comparaison à leurs aînés, ce qui fait qu’ils sont moins efficaces pour lutter contre l’humidité. Il ne faut donc pas s’attendre à ce qu’ils fassent des miracles contre vos soucis d’humidité.
Avec une capacité de déshumidification très limité, ils ne sont pas la solution idéale pour les gros problèmes d’infiltration d’eau ou de moisi. Leur réservoir d’eau est parfois de 500 ml et ils consomment très peu d’électricité, car leur puissance est très basse. La lenteur de leur processus d’assèchement les rend appropriés pour les petites surfaces telles que les camping-cars, les bateaux ou encore les caves.

Les principaux critères pour bien choisir son déshumidificateur

Les critères suivants vous permettront de bien choisir votre appareil.
  • La capacité de pompage (nb de litres extrait/jour)
    Elle représente le nombre de litres d’eau que votre appareil est en mesure d’extraire sur une durée précise (1 heure ou 1 jour). Si vous souhaitez l’utiliser pour une pièce humide de volume moyen ou pour une utilisation domestique, il est recommandé d’opter pour une capacité d’extraction ou de pompage de 5 à 30 litres par jour (5 à 30 l/j).
  • La portée (couvre combien de m² de surface)
    Exprimé en mètres carrés, il s’agit de la surface que vous pouvez assainir à échéances régulières. Plus la surface est grande, plus vous aurez besoin d’une grande portée. Ce critère est étroitement lié à la capacité de pompage. En déterminant la taille en m² touchée par l’humidité, vous pourrez déterminer si un déshumidificateur de 15 m² est approprié ou non. Toutefois, la portée d’un bon déshumidificateur varie entre 50 et 120 m².
  • La puissance
    C’est un critère qui vous évitera des surprises désagréables sur votre facture d’électricité. Il convient d’opter pour un appareil dont la puissance n’est pas trop élevée. Il existe en effet sur le marché de nombreux déshumidificateurs qui proposent de bonnes performances, sans toutefois être énergivores.
  • Le réservoir
    Il s’agit de la capacité d’eau que votre appareil est à même de contenir. En effet, l’eau captée par le déshumidificateur est stockée dans un réservoir. Plus ce réservoir est petit, plus vous serez amené à vider régulièrement votre appareil. Il est généralement fonction de la taille de ce dernier.
  • Le système d’évacuation d’eau
    C’est la façon dont vous videz le réservoir d’eau de votre appareil. Certains modèles sont auto-vidange tandis que d’autres modèles doivent être vidés manuellement. Pour les modèles auto-vidange, vous pouvez raccorder un tuyau d’une longueur optimale afin de faciliter l’évacuation de l’eau. Les modèles qui doivent être vidés manuellement nécessitent que vous ouvriez l’appareil pour retirer et vider le réservoir une fois qu’il est plein.
  • La solidité et la fiabilité
    Inutile de vous rappeler les avantages que confère l’utilisation d’un appareil solide et fiable. En effet, en faisant le choix d’un appareil solide et fiable, vous optez pour un déshumidificateur efficace et résistant doté d’une longue durée de vie.
  • Le système hygrostat et les fonctions avancées
    Ce système vous permettra de réguler l’humidité de votre pièce, afin d’atteindre et de stabiliser le taux souhaité. C’est un système présent sur la majorité des déshumidificateurs électriques. Toutefois, certains modèles sont dotés de systèmes plus complexes que d’autres. Veuillez donc choisir l’appareil dont l’utilisation vous paraît la plus simple. Pour l’intérieur d’un logement, le taux d’humidité idéal se situe entre 45 et 60 %. De nombreuses fonctionnalités peuvent être proposées telles que le choix entre plusieurs vitesses. Certains appareils sont équipés d’un programmateur qui vous permet d’éteindre le déshumidificateur durant la nuit ou de le mettre en marche durant les heures creuses. Il convient de noter que les mini-déshumidificateurs et les absorbeurs ne proposent pas de fonctionnalité.
  • Le niveau sonore
    Il est généralement fonction du moment où vous souhaitez mettre l’appareil en marche. Si vous souhaitez en effet l’utiliser durant la nuit, il est recommandé de choisir l’appareil le moins bruyant possible. Exprimé en décibels (dB), c’est un volume qui ne doit pas être supérieur à 40 dB. Toutefois, certains appareils avec des niveaux sonores plus élevés ne posent pas de problème s’ils sont utilisés dans des pièces telles que la cave. Assurez-vous que votre appareil possède plusieurs modes du type « Sleep » et « Low », pour plus de sérénité.
  • Le design
    Contrairement à un absorbeur, vous pouvez mettre votre déshumidificateur sous le lit si vous souhaitez le cacher. Vous pouvez également le rendre bien visible dans une pièce de votre logement, afin qu’il fasse partie de cette dernière. Il convient dans ce cas de faire de lui un objet de décoration en optant pour un design très original. Quoi qu’il en soit, le choix vous revient ! Vous pourrez opter pour un modèle discret ou original. Si toutefois vous recherchez un modèle design, optez pour les mini-déshumidificateurs, qui ont la cote lorsqu’il s’agit d’esthétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *