Quels sont les critères de choix d’un climatiseur mobile ?

Quels sont les critères de choix d’un climatiseur mobile ?

En matière de climatiseur mobile, certains critères et options de confort peuvent devenir indispensables selon les conditions et la fréquence d’utilisation de l’appareil.

Le SEER et le SCOP : coefficients de performance

Sous ces deux sigles se cachent des coefficients destinés à définir les performances des appareils de climatisation portative.

  • Le SEER, ou efficacité frigorifique saisonnière, définit les performances d’un climatiseur sur sa période d’utilisation. Elles sont classées de A+++ à B, de la meilleure à la moins bonne performance.
  • Le SCOP, ou coefficient de performance saisonnier, définit les performances d’un appareil de climatisation réversible en mode chauffage : elles sont classées de A+++ à A, de la meilleure à la moins bonne performance.

Les climatiseurs silencieux

Le climatiseur mobile monobloc reste un appareil au niveau sonore assez important du fait de sa conception.

Une option silence, également appelée, « Quiet », « Sleep » ou « Mode nuit » en fonction des fabricants, permet sur certains modèles de réduire progressivement la puissance du climatiseur pour en diminuer le niveau sonore, qui descend ainsi en dessous des 20 dB. Il sera moins bruyant la nuit.

Le traitement de l’air

Les rafraîchisseurs peuvent bénéficier d’une option destinée à humidifier l’air. À l’inverse, certains climatiseurs mobiles peuvent déshumidifier l’air ambiant.

Des filtres supplémentaires permettent également aux climatiseurs mobiles de purifier l’air, tandis que l’option ionisation utilise des ions négatifs pour le faire.

Le mode ventilation qui permet à certains climatiseurs mobiles de se transformer en simple ventilateur.

Les autres options de confort

Diverses options ajoutent encore à votre confort :

  • Une minuterie qui permet de programmer le démarrage et l’arrêt du rafraîchisseur d’air.
  • Une télécommande pour commander votre climatiseur mobile ou votre rafraîchisseur d’air sans avoir à vous déplacer.
  • Un programmateur intégré pour programmer votre climatiseur mobile.
  • Certains modèles de climatiseurs mobiles sont connectés pour être pilotable à distance via un smartphone ou une tablette.

Selon quels critères choisir votre climatiseur ?

Il existe quatre critères déterminants pour choisir un climatiseur :

  • La puissance en froid
  • La puissance en chaud (uniquement dans le cas d’appareils réversibles)
  • Le taux de déshumidification
  • La puissance réelle consommée

Puissance en froid

La puissance frigorifique d’un climatiseur est l’élément essentiel pour garantir le confort de l’utilisateur en lui évitant les chocs thermiques.

Pour déterminer la puissance nécessaire, il faut établir un bilan thermique. Celui-ci prend en compte tous les apports de chaleur dans l’espace à climatiser (chaleur d’un appareil électrique, chaleur dissipée par une baie vitrée…).

La puissance frigorifique d’un appareil est exprimée en watts et indique la capacité de l’appareil à produire de l’air froid. En cas de grand besoin de production (températures extérieures très chaudes ou surface importante), vous devrez opter pour un climatiseur puissant.

Puissance en chaud

La puissance en chaud d’un climatiseur concerne les appareils capables de produire du froid et du chaud (climatisation réversible). Elle s’exprime en watts. En fonction du type de climatiseur, deux techniques de chauffage sont possibles :

  • Le chauffage par résistance électrique : Ce mode de chauffage est identique au fonctionnement d’un convecteur électrique, mais a l’avantage de posséder une ventilation puissante permettant une répartition uniforme de la chaleur dans l’espace à chauffer. Il concerne le climatiseur mobile avec résistance, très facile à déplacer de pièce en pièce, peu bruyant, c’est un chauffage d’appoint très efficace.
  • Le chauffage par réversibilité : Fonctionnant sur le principe de la pompe à chaleur, ce type de climatiseur offre une fonction de chauffage très économique, son COP (coefficient de performance) étant environ de 3.
    Ex : pour 1 380 watts absorbés, 4 270 watts restitués.
    Pour que la puissance restituée soit supérieure à la puissance absorbée, le climatiseur récupère la chaleur de l’extérieur. Cette action est possible en inversant le sens de circulation du fluide frigorigène. Le condenseur remplit ainsi le rôle d’évaporateur et inversement. L’efficacité de ce mode de chauffage dépend en grande partie de la température extérieure.

Taux de déshumidification

Dans la logique du circuit d’air, cette fonction est toujours assurée en mode refroidissement. Elle est d’autant plus importante que le taux d’humidité relative de l’air refroidi est élevé. Ce taux est exprimé en litres par jour (l/j). Plus il est élevé, plus l’appareil rendra un climat optimal.

Puissance réelle consommée

Elle s’exprime en watts et est une sorte de moyenne entre la puissance maximale prévue de l’appareil et sa consommation réelle dans une normalité de fonctionnement. Elle est importante car détermine un coût d’utilisation de l’appareil sur un plus long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *